• Accueil
  • > Archives pour novembre 2008

Van Gogh… Millet … et les autres

Posté par ENO filles le 27 novembre 2008

Art et Création ? 

« L’art est le plus beau des mensonges »
[Claude Debussy]

imagprsentpps.jpg

Avant de lire cet article cliquez sur l’image…

Surprenant? Non. 

La création s’appuie toujours sur la mémoire et l’interprétation personnelle de ce que l’on sait.

Ceci n’est pas un plagiat mais un exercice que nous pratiquons tous, chacun à son niveau.

S’approprier l’oeuvre d’un autre, la faire évoluer et en faire sa propre création.

 Rien n’est jamais créé à partir de rien. Dans l’Art en général cela est sans cesse prouvé. Esope et La Fontaine, Grimm et Perrault. C’est la manière de faire perdurer les belles choses et de l’adapter à son émotion et à son temps. Et on peut en trouver partout. La plus simple c’est la citation et la fausse citation (j’en connais un bout)

Tout texte est un métatexte.

 Pascal écrivait « Chaque fois qu’un auteur dit « mon livre » il ferait mieux de dire « notre livre » car il y a mis beaucoup moins de lui-même que des autres. 

Cette leçon de modestie porte aujourd’hui un nom: l’intertextualité.

Autrement dit, aucun texte, aucune oeuvre (l’autre langue d’écriture de l’homme) n’est le fruit d’une génération spontanée.

Tous sont des fils (ou des filles) de textes-parents dont ils portent la trace. A condition que l’on veuille bien y prêter attention.

C’est ce qui constitue une partie de l’analyse littéraire ou artistique.

Certains auteurs en usent avec délectation dont l’Argentin Jorge Luis Borges (http://www.evene.fr/celebre/biographie/jorge-luis-borges-1576.php).

Son récit type: c’est l’histoire d’un homme qui découvre un texte qui fait allusion à un texte antérieur, lui même recopié d’un manuscrit plus ancien en partie déchiré et recomplété par un scribe, qui lui-même s’était inspiré d’un autre texte oublié, qui à son tour n’était autre qu’une version abrégée du même texte, qui retrouvé au XVIIIe siècle dans une bibliothèque privée, avait fini par échouer dans les archives d’un institut qui, après avoir fermé ses portes, etc…ainsi de suite, à l’infini.

Tout texte est ainsi un métatexte: un texte construit sur un ou plusieurs autres textes  Et l’Art n’y échappe pas.

Et si je ne mets pas souvent mes textes entre guillemets c’est pour avoir suivi le conseil d’Anatole France:  » Quand une chose a été dite, et bien dite, n’ayez aucun scrupule, prenez-la, COPIEZ » repris ensuite par Picasso.

Petite anecdote personnelle:

J’étais en 5e. Jusque là mon père, toujours soucieux du Français et de l’orthographe m’aidait à mettre en forme mes « rédactions ». J’en étais arrivée au point de ne plus pouvoir écrire seule. Et pourtant j’étais une lectrice assidue et passionnée. Mes résultats étaient plutôt peu satisfaisants. Mon professeur me trouvait un style de « gendarme » peu personnel et peu imagé.

Un soir, je lui annonce que je l’attendais pour composer ma rédaction à rendre le lendemain. Aïe! Il comprend alors qu’il ne me rend pas service et décide brutalement de cesser son aide.

Me voila devant ma feuille aussi blanche que moi. Rien ne vient. L’heure avance. Mes parents dorment. Je suis seule devant mon bureau. Il est deux heures du matin. Soudain l’inspiration me vient. Mais pas celle que vous imaginez. Je me souviens d’un livre de la Collection « Rouge et Or » que je garde précieusement dans ma bibliothèque encore aujourd’hui. J’y retrouve la description d’une danseuse en action (c’est le sujet de mon devoir). Trop tard pour le réécrire. Je le copie sans scrupule, à la virgule près.

Le professeur rend le devoir:  » EXCELLENT TRAVAIL, devoir personnel et très intéressant… On voit que vous avez écrit ce texte toute seule cette fois. Note: 18

Depuis ce jour, j’ai retrouvé confiance en moi et j’ai compris que je pouvais écrire moi aussi. J’avais même totalement oublié que ce texte n’était pas de moi. Maintenant je n’ai plus peur d’écrire. Et comme dirait Picasso, mon maître, « je ne cherche pas, je trouve »

ndlr: Cet article m’a été inspiré ce matin par un envoi de Lydia: ce pps tellement évocateur de cette théorie que j’ai toujours enseignée à mes élèves et appliquée moi-même.

Et si vous avez d’autres exemples, merci de me les envoyer.

Une bible: « l’écriture créative » par Louis Timbal-Duclaux aux Editions Retz. Je l’ai utilisée pour moi-même et pour mon fils en 3ème.

accueil.gif

Publié dans Art et litterature | 2 Commentaires »

Un envoi de Lydia – Oran 2006

Posté par ENO filles le 23 novembre 2008

« Envoyé par une correspondantes qui n’est pas Pieds-Noirs mais qui fut mariée à un de mes meilleurs copains militaire en Algérie.

Le musée deMaeght me rappelle de bons souvenirs car j’y ai passé bien des heures à étudier les BeauxArts – Et les photos du théâtre me rappellent aussi le nombre de fois où notre institutrice, Mlle Ollier, nous emmenait voir des opéras. Je me souviens surtout de la représentation de La Tosca et Aida »   Lydia

Cliquez sur l’image pour voir le diaporama

oran2006.jpg

 

accueil.gif

Publié dans Oran | Pas de Commentaire »

Demain debout

Posté par ENO filles le 21 novembre 2008

DEMAIN DEBOUT  2008

 Correctif

« Tout ce que nous voyons cache quelque chose d’autre »- Magritte

 * Un appel de l’Association « Demain debout » de Jeannine Genestoux-Delort

jeanninegenestouxdelort.jpg  Bonjour à tous Je vous invite à soutenir le projet de l’association

                                                  DEMAIN DEBOUT
                                         
(www.demaindebout.com)

 (lien pour connaître l’association), «un prix pour la recherche sur la moelle épinière ». 

Cliquez sur le site « clic act » (lien ci-dessous) chaque fois que vous allez sur internet. 

http://www.clic-act.net/association.php

 Pour  voter : - cliquez sur « liste des projets associatifs »  - puis cherchez « un prix pour la recherche sur la moelle épinière » - faites votre clic à droite 

* Chaque clic rapportera un petit plus pour la création d’un « prix Demain Debout » qui récompensera un projet de recherche avancé sur la réparation médullaire 

C’est simple, entièrement gratuit pour vous et c’est sérieux :

Christophe le Bihan, créateur de ce site, est le mari d’une chercheuse qui travaille sur la réparation des neurones lésés par accident ou maladie et que « Demain Debout » a soutenue financièrement pour son post doctorat. 

Un petit clic de votre part pour soutenir les chercheurs qui ont besoin de nous autant que nous avons besoin d’eux car l’accident et la maladie sont à la portée de tous ! 

Faites suivre ce message à tous vos contacts pour créer une véritable action de solidarité 

Le nb de « soutiens » par projet correspond au nb de clics sur un projet, par internaute et par session (une session correspond au temps passé sur Internet, du moment où vous entrez sur Internet jusqu’au moment où vous en sortez. La session se renouvelle d’elle-même toutes les demi-heures environ). Ex : si vous cliquez 10 fois de suite sur un projet, il n’y aura qu’1 seul soutien comptabilisé. Si vous cliquez 10 fois en espaçant vos clics au minimum d’1/2 heure, cela compte pour 10 soutiens.                                      

Merci pour votre clic de solidarité  

Jeannine Genestoux – 04 70 99 89 35 – St Gérand le Puy le 20 novembre 2008 

* Un prix pour la recherche sur la moelle épinière

« Notre rêve ? Que les personnes para et tétraplégiques puissent remarcher un jour. Seule la recherche y parviendra. Notre projet actuel est de récompenser une équipe scientifique ayant des résultats prometteurs pour une application clinique à moyen terme dans le domaine de la réparation de la moelle épinière. »

* Cliquez ci-dessous pour lire le premier article du Volet 2:RENCONTRE SETE ETE 2007 – DES NOUVELLES DES ANCIENNES -  Le Handicap de nos jours par Jeannine Delort-Genestoux - le site « Demain debout »  

Un petit mot de Jeannine Delort dans le blog 6 « Formulaire de contact:

« Delort

Delort a dit:
26 décembre 2008 à 19:02 éditer

MERCI
du fond du coeur pour vos clics réguliers de solidarité pour mon association DEMAIN DEBOUT »

accueil.gif

Publié dans Solidarite | Pas de Commentaire »

C’était il y a 90 ans

Posté par ENO filles le 11 novembre 2008

       

                     

LE 11 NOVEMBRE        poilu1.jpg        Un Jour-Mémoire 

Petit rappel pas toujours inutile, pour moi comme pour vous 

« Tendres, humoristiques ou patriotiques… Pendant la Première guerre mondiale, les poilus écrivaient de nombreuses cartes postales pour donner des nouvelles à leurs proches. Au fil des jours, ils écrivaient à leurs femmes, leurs enfants, leurs parents.

Découvrez quelques unes des plus belles cartes postales de poilus publiées dans le livre « Cartes postales de poilus » de Georges Klochendler et Jean-Yves Le Naour paru chez First Editions » en cliquant sur l’image:

1cartespostalesdepoilussavoirmagazine322658.jpg

 Le 11 Novembre est une des grandes dates de la vie commémorative française.

unknownsoldierparis.jpg

Et plus que jamais la France a besoin d’exprimer son patriotisme et d’honorer ceux qui ont sacrifié leur vie pour elle.

C’est aussi la mémoire d’un jour, celui de l’Armistice de 1918* 65 millions d’hommes mobilisés .

En 2007, il ne reste que deux survivants de la guerre de 14/18, âgés de 109 et 110 ans. En 2008 le dernier poilu s’est éteint à l’âge de 110 ans avant cette cérémonie…C’est  l’époque des « petites-fils. C‘est à nous qu’il appartient désormais de maintenir vivant ce souvenir pour que plus jamais! … Plus jamais?

« Le 11 novembre 1918, à cinq heures, l’Armistice est signé à Rethondes, en forêt de Compiègne. Il met fin aux hostilités de la Première Guerre mondiale sur le front occidental – Elle est appelée « la guerre totale » car elle a atteint la France tout entière.

Entrant en vigueur à onze heures, il est valable pour 36 jours et peut être prorogé.

Au front alternent des scènes d’émotion, de joie et de fraternisation à l’annonce du cessez-le-feu. La liesse déferle sur la France, tandis que retentissent les coups de canon que Clemenceau a ordonné de tirer. Au Palais Bourbon, à 16 heures, Clemenceau lit les conditions d’armistice, salue l’Alsace et la Lorraine et rend hommage à la Nation. 

georgesclmenceaujeune.jpg   georgesclmenceau.jpg

Ce « jour de bonheur » ne peut faire oublier à l’ancien combattant, revenu à la vie civile, l’expérience tragique et le message dont il est porteur. Il importe en effet que le courage et les sacrifices des soldats durant ces quatre années de guerre restent dans chaque mémoire. Aussi peut-on dire que ce sont les anciens combattants qui vont imposer peu à peu le 11 novembre comme une fête nationale » …  la suite sur

 http://www.defense.gouv.fr/sga/content/download/46042/457887/file/n8__le_11_novembre_un_jour-memoire_mc08.pdf 

* Photos : En 2007 quelque chose à changé… mais quoi ? 

                                          arcdetriompheavant.jpg   11novembre2007devantlarcdetriompheaparis2.jpg

http://tf1.lci.fr/infos/france/societe/0,,3620694,00-novembre-version-sarkozy-.html 

 Désormais notre Président a choisi d’honorer  avec tous les pays amis et ex-ennemis,  tous ceux sans exception qui ont donné leur vie pour notre Pays. Il a voulu que cela reste un devoir de mémoire et aussi que cela devienne désormais un signe d’union de l’Europe et de réconciliation.

Le discours de cette année en affirme une volonté que nous ne pouvons pas ne pas partager.

Le 11 novembre 2008
Album : Le 11 novembre 2008

12 images
Voir l'album

Des mots, toujours des mots direz-vous, mais il nous appartient de mettre tout en oeuvre pour appliquer ces principes. En sommes-nous encore capables au centre de ces séismes à répétiton qui secouent actuellement le monde?

Histoire

Mais le 11 novembre fut aussi un jour mémorable à travers les siècles.

* Le 11 novembre ou  « La journée des Dupes »Le saviez-vous ?   :

(Emission présentée sur Télématin par Frédérick Gersal) 

Pour le retrouver cliquez sur son portrait 

fgersal.jpg

« La journée des Dupes qui désigne les évènements du dimanche 10 et du lundi 11 novembre 1630 est à replacer dans un contexte de tension entre les protestants et les catholiques.
Au cours de ces journées le roi de France Louis XIII réitère sa confiance à son ministre Richelieu contre l’avis de sa mère la reine Marie de Médicis qui est contrainte à l’exil. Richelieu au pouvoir souhaite protéger les frontières de la France, il veut se rallier aux protestants allemands pour lutter contre les Habsbourg catholiques qui gouvernent l’Espagne au Sud et les Etats Autrichiens à l’Est » 

* Et aussi bien d’autres événements historiques étonnants ce jour là. Découvrez-lez sur:

http://www.linternaute.com/histoire/jour/11/11/a/1/0/1/index.shtml

accueil.gif

 

Publié dans Actualité | Pas de Commentaire »

Sera-t-il bientôt interdit de rire?

Posté par ENO filles le 10 novembre 2008

panneau005interditderire.gifSavoir rire de ses malheurs 

La phrase du jour de Jean-Louis Fournier

Ecrivain, réalisateur, humoriste avec son complice Pierre Desproges,

auteur de « Où on va, papa ? », Prix Fémina 2008 

« Je ne sais pas toujours où on va mais on y va… Alors allons-y en chantant »

Ecoutez-le en cliquant sur son portrait

                                                                jeanlouisfournier.jpg

ndlr: Désolée le lien de la photo mène aux vérités du jour et non plus à l’interview de J.P. Fournier 

accueil.gif

Publié dans Actualité | Pas de Commentaire »

 

FO Défense Martinique |
edna |
Présentation des métiers |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | toutcequetas
| ammalyon
| TPE 2008/2009