• Accueil
  • > Peynet
  • > Les amoureux Peynet – patrimoine de l’imagerie populaire

Les amoureux Peynet – patrimoine de l’imagerie populaire

Posté par ENO filles le 13 février 2009

photoouverturedupps2009.jpg

Ces   amoureux ont  bercé nos rêves  de  jeunesse et  ce petit diaporama est  un  hommage à son talent (cliquer pour avancer à votre gré).

Pour un petit moment d’émotion, cliquez sur l’image.

A partir des années 1950, Raymond Peynet travaille beaucoup sur le thème des « Amoureux ». Dans ces Amoureux, la femme de Raymond Peynet tient une place importante : celle de la muse.
C’est en 1942, devant le kiosque de Valence dans la Drôme, que Raymond Peynet créa son couple des amoureux que Max Favalelli, rédacteur en chef de la revue Ric et Rac, charmé par ce duo, le rebaptisera « Les Amoureux de Peynet ».
Le couple des Amoureux de Peynet se fait connaître dans le monde entier. Les amoureux de Peynet apparaissent dans des revues tels que Marie France, Elle ou Paris-Match.

Les Amoureux de Peynet ne suivent la mode que par leur vêtement qui évolue en fonction des thèmes, des pays, des régions et des saisons.

Raymond Peynet accompagne ses Amoureux de petits oiseaux évocateurs de la Paix et de la Liberté, ainsi que de petits anges, symboles de l’amour. Voici deux exemplaires des miens.

lesoiseauxdemamaison.jpg         angedansmamaison.jpg

Raymond Peynet décide alors de développer ses Amoureux.

Le couple des Amoureux de Peynet connaît un succès immédiat et fait très vite partie du patrimoine de l’imagerie populaire. La popularité des Amoureux de Peynet sera aussi soudaine que durable. Raymond Peynet travaille dès lors sur un rythme plus que soutenu pour de nombreux journaux. Les personnages du couple d’Amoureux de Peynet assureront à Raymond Peynet une célébrité mondiale.
En hommage au Amoureux de Peynet et par amitié pour Raymond Peynet apprécié de tous pour sa gentillesse et son désintéressement (il a notamment créé pour l’association Perce Neige de Lino Ventura une carte de vœux). Brassens écrit « les banc public », suivi dans le même esprit par des créations de Charles Aznavour ou Marcel Amont.

J’aurais aimé vous présenter le village de figurines Peynet que j’avais créé à la Colonie de Lériet – Castel Sarrazin en 1960.. (Jeannine Blasco doit se souvenir) mais malheureusement je n’ai pas réussi à mettre la main sur les diapos que j’avais conservées. Un jour peut-être…

Et pour ceux qui ne le connaissent pas, voici le lien vers la Saint-Valentin 2008. Cliquez sur la flêche

Le virus tel qu'il se présente

accueil.gif

Laisser un commentaire

 

FO Défense Martinique |
edna |
Présentation des métiers |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | toutcequetas
| ammalyon
| TPE 2008/2009