Lundi 14 décembre – Sainte Barbe

Posté par ENO filles le 14 décembre 2009

img14dec.jpg

Sainte Barbe ou Santa Barbara

Le 4 décembre, il existe une tradition en Provence. Il ne faut pas oublier de planter du blé et des lentilles, à l’occasion de la Ste Barbe.
Ces petits pots de blé et de lentilles devraient nous procurer abondance et prospérité pour l’année à venir ! Pour moi, c’est chose faite, je ne faillis pas à la tradition, mais non sans une certaine inquiétude. Il m’est arrivé en effet de constater que blé raté égale année sans blé !!! Cette année ça semble aller

bl2009.jpg

Mon blé au bout de 10 jours

Et vous, l’avez-vous planté ?

Le saviez-vous? 

J’ai trouvé sur le site http://notrejournal.info/journal/spip.php?page=article&id_article=2863

un complément d’information intéressant.

saintebarbe1.jpg

Sainte Barbe aurait vécu au milieu du IIIe siècle à Nicomédie en Asie Mineure (aujourd’hui Izmit en Turquie) sur la mer de Marmara. D’autres sources la font naître à Héliopolis (aujourd’hui Baalbek au Liban) où elle aurait vécu sous l’empereur Maximien.

Son père Dioscore aurait été un riche édile païen descendant de satrapes perses. Pour protéger sa virginité ou la protéger du prosélytisme chrétien, il l’enferma dans une tour à deux fenêtres. Mais un prêtre chrétien, déguisé en médecin, s’introduisit dans la tour et la baptisa.

Au retour d’un voyage de son père, Barbe lui apprit qu’elle avait percé une troisième fenêtre dans le mur de la tour pour représenter la Sainte Trinité et qu’elle était chrétienne. Furieux, le père mit le feu à la tour.

Barbe réussit à s’enfuir, mais un berger découvrit sa cachette et avertit son père. Ce dernier la traîna devant le gouverneur romain de la province, qui la condamna au supplice. Comme la fille refusait d’abjurer sa foi, le gouverneur ordonna au père de trancher lui-même la tête de sa fille.

Dioscore la décapita et fut aussitôt châtié par le Ciel : il mourut frappé par la foudre. Quand les chrétiens vinrent demander le corps de sa fille, ne voulant pas utiliser son prénom perse et ne pouvant pas se dévoiler en utilisant son prénom de baptême chrétien, ils ne purent en parler que comme « la jeune femme barbare », d’où le nom de sainte Barbara qui lui fut donné. (source Wikipédia)

A notre époque les sapeurs pompiers, les artificiers, les mineurs, les génie-civilistes, les « forçats » des travaux publics l’honorent avec une grande ferveur : défilé dans les rues jusqu’aux puits des mines comme à Saint-Etienne, dégustation de soupe traditionnelles en Savoie, un repas et un bal sont de tradition chez les pompiers, en Provence dans 3 coupelles garnies de coton humidifié semez du blé et des lentilles et si vous avez la main verte de belles petites pousses vous apporteront joie et prospérité pour l’année à venir, entourées d’une jolie faveur vous en ornerez vos tables de fête les 24 et 25 décembre…

C’est un signe… Noël n’est plus très loin !!!

(il fut un temps, déguisement et défilé en Syrie et au Liban)

Retour à l’accueil, cliquez sur les enfants

enfants.jpg

Laisser un commentaire

 

FO Défense Martinique |
edna |
Présentation des métiers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toutcequetas
| ammalyon
| TPE 2008/2009